"L’Orphéon trouve des échos qui dépassent le bruit, la mélodie et la chanson : il change son monde."

Fred Pellerin



Au coeur de ce petit village devenu mythique , à la fois isolé et ouvert sur le monde, les nombreux choristes de l'Orphéon de St-Élie-de-Caxton se rassemblent et concrétisent leurs aspirations à travers le plaisir simple d’unir leur voix.


Au départ, des citoyen-ne-s de ce village ont demandé à la trompettiste et chanteuse de jazz Lysandre Champagne d'organiser un chœur vocal sur une base hebdomadaire afin de se rassembler pour chanter.  Ce petit groupe a rapidement pris de l'ampleur, intégrant dans son délire des gens de tous âges, multipliant les occasions de présenter des spectacles hauts en couleur et créant des liens précieux entre eux et avec la communauté.  

 

Suite au développement de l'ensemble et à ses succès auprès du public, l'enregistrement de l'Orphéon en tant qu'organisme à but non lucratif est la concrétisation d'autant de rêves artistiques que d'une effervescence sociale particulière.  L'apprentissage du chant à travers la chorale va au-delà de la discipline musicale pour faire émerger un lieu de rencontre et de création ou chacun s'implique et s'épanouit. Après trois ans à la direction musicale et comme cheffe de choeur, Lysandre Champagne passe le flambeau à Frédéric Dowd. Frédéric est natif de Trois-Rivières. Il a grandi dans  la musique avec les Petits Chanteurs sous la direction de l'abbé Claude Thompson. En 1999, il entre au Collège Lionel-Groulx pour des études en théâtre musical. Par la suite, il jouera au théâtre dans plusieurs productions, dont l'opéra-rock Rent, en 2004. On peut l'entendre chanter comme choriste sur différents albums et plus régulièrement dans l'ensemble Vocalys de Trois-Rivière, dans la groupe Trois Quatre ainsi qu'aux côtés de l'auteur-compositeur-interprète Manu Trudel. Il en est à sa première expérience de direction chorale avec l'Orphéon de St-Élie de Caxton.

Au cours des dernières années l’Orphéon a participé et créé de nombreux projets tout à fait éclectiques. Notamment, en juin 2018, la choriste Nadège St-Arnaud lui a apporté l’opportunité d’une collaboration de taille dans sa première production « Paysages humains » où la danse contemporaine s’alliait au chant choral et aux percussions par l’entremise des compositions originales de Julie Hamelin. Présenté à la salle Anaïs-Allard Rousseau, ce spectacle fût une expérience humaine et artistique d’une grande profondeur.

 

En janvier 2018, l’Orphéon aura transformé le temps d’un soir l’église du petit village en cabaret existentialiste lors de son projet « On n’est pas là pour se faire engueuler », rassemblant des arrangements du répertoire de Boris Vian et le théâtre d’ombre Cristel Pousse. Un spectacle unique en son genre, qui pour son originalité, a été demandé en rappel par les organisateurs du Festivoix de Trois-Rivières sur la scène de l’Espace Chorale.

 

 

En juin 2017, les villageois auront profité d’un spectacle mémorable sur le parvis de l’église au solstice d’été, rendant hommage aux astres et à la lune par un répertoire éclaté voyageant de l’opéra à la chanson québécoise. Également le spectacle de Nicolas Pellerin et les Grands Hurleurs en 2016 ainsi qu’un concert de Noël avec l’Orchestre symphonique des Jeunes Philippe-Filion, comblant chaque fois tous les sièges de l’église. À travers les grands projets de spectacle, ce chœur au grand cœur prêta ses voix à toutes sortes d'événements et occasions nobles tel le Relais pour la vie à deux reprises, le Noël du pauvre ou simplement chanter pour les aînés du village et de portes en portes à l’occasion du temps des fêtes, créant ainsi au sein de la communauté un impact de joie et de chaleur humaine ne laissant personne indifférent. 

 


Mission                       Objectif                       Vision

Faire la promotion des arts de la scène et des activités culturelles auprès de la communauté de St-Élie-de-Caxton.  

 

Favoriser la poursuite de l'excellence dans les arts de la scène en créant, produisant et diffusant des oeuvres de qualité.  

 

Favoriser la médiation culturelle entre les professionnels du milieu artistique et les gens de la communauté à travers: l'inclusion sociale, l'éducation artistique, l'ancrage local, la sensibilisation et l'initiation aux arts de la scène ainsi que la création de situations de rencontres.  

 

Chanter notre monde

Le sentiment de fierté, d'appartenance, d'accomplissement et d'épanouissement de chacun-e-s est palpable et a transformé le visage du village.  De plus, la vision de l'organisme permet d'envisager des répercussions à l'échelle régionale grâce à ses multiples collaborations et à son rayonnement.  Parallèlement, le caractère novateur de l'Orphéon réside dans sa capacité à articuler culture, arts de la scène et intégration sociale dans une perspective nouvelle, ou l'ancrage dans la communauté donne lieu à l'élaboration d'une identité unique.